Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
   |    Accueil    |    Contacts    |    Calendrier    |    Plan du site    |    Infolettre    |   

Dernières publications


Infolettre
Lire l’infolettre du mois

Un site pour ceux qui ont une vie trépidante et qui souhaitent rester uni à Dieu malgré tout.
Site du diocèse
Paroisse Saint-Eloi
3 place Maurice de Fontenay
75012 Paris
Tél : 01 43 07 55 65
Fax : 01 43 07 78 76
steloi@steloi.com
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Célébrer « Mariage « Se marier religieusement, pourquoi ?

Se marier religieusement, pourquoi ?

Pourquoi se marier civilement et religieusement ? Ce n’est plus une évidence aujourd’hui.
Découvrez cette vidéo de croire.com


Nous avons interviewé un prêtre catholique, le Père Michel Meunier, de St Eloi à Paris.

Comment expliqueriez-vous le mariage à l’Eglise ?

« Cela appelle la découverte de Dieu, la foi en Dieu. Nous constatons que de plus en plus de jeunes adultes se remettent en route dans leur recherche de Dieu au moment de la préparation de leur mariage ou encore lors de la naissance d’un enfant, souvent grâce au conjoint, et plus largement à la perception que cet amour ou leur enfant ne sont pas que leur œuvre, mais est aussi un cadeau qu’ils reçoivent.

Se marier religieusement, c’est faire le lien, « relier » la création d’un couple, d’une famille, à la création de Dieu.

Cette création de Dieu est une oeuvre d’amour : Il nous a créé par amour et pour l’amour. Il nous a fait à son image, capables d’actes créateurs, d’aimer, et de donner la vie. Son amour est un amour fondé sur la confiance et la liberté. Il donne l’homme à la femme, et réciproquement. Il nous propose de vivre avec Lui et entre nous une alliance pour toujours : « je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple »

Se marier chrétiennement, c’est construire son couple avec le Christ :

Désirer aimer comme Lui nous a aimé, jusqu’à donner sa vie par amour. Pour cela , pouvoir compter sur sa force, sa grâce, et pas seulement sur nos propres forces !

La Bonne Nouvelle de l’Évangile est là : Dieu, dans son amour souhaite renouveler notre cœur et nous ouvrir à un Esprit nouveau ! Il vient vivre avec nous au quotidien. Il nous suffit de lui ouvrir la porte.

Qu’est-ce que cela change pour les conjoints ?
Dans leur couple, ils cherchent donc à s’aimer comme Dieu les aime : Avec un grand respect de la liberté de l’autre, se refusant à toute possession ou domination de l’autre,

- Pas de mariage chrétien sans liberté

Cherchant toujours plus à recevoir de l’autre et à se donner à lui ; apprenant à se donner ensemble chaque jour davantage à leurs enfants et aux autres chaque jour davantage.

- Pas de mariage chrétien sans fécondité

Avec une fidélité pour toujours, et un pardon toujours possible . Comment pourrions-nous dire « je t’aime sous conditions ? Dieu n’en met pas envers nous !

- Pas de mariage chrétien sans fidélité pour toute la vie !

On retrouve là les trois dimensions fondamentales du mariage chrétien : Si vous désirez vous aimer à la manière du Christ, si vous croyez qu’il peut vous aider aujourd’hui et demain, il est logique de vous marier chrétiennement.

Le mariage à l’Eglise n’impose pas que les deux soient chrétiens. il suffit que l’un le soit et que les deux s’ouvrent à ce que croit l’autre et souhaitent que leurs enfants puissent découvrir la foi chrétienne, sans exclusive.

Prenez contact avec l’Eglise.

Elle est là pour vous aider à découvrir le message du Christ et à réussir votre couple.

Voici les renseignements pour ceux qui veulent se préparer au mariage à St Eloi


Quelle différence entre le mariage civil et le PACS ? N’est ce pas un peu la même chose ?

Des différences mal connues. Aujourd’hui, pour les couples hétérosexuels, les différences entre le PACS et le mariage sont importantes et mal connues. Le PACS est un contrat, le mariage est une institution. Au plan patrimonial, c’est dans le domaine du droit des successions, des régimes matrimoniaux et de la réversion de la pension au partenaire survivant que se situent les plus grandes différences.

Mais ce sont cependant les effets d’ordre personnel et symbolique qui marquent le plus l’infériorité du PACS par rapport au mariage. Le PACS n’est pas conclu à la mairie mais au Tribunal ou devant notaire. Il ne produit aucun effet en matière de nom et n’entraîne aucun effet personnel. Notamment, le PACS n’impose aucune obligation de fidélité, il ne crée pas de lien d’alliance entre le pacsé et la famille de son partenaire et peut être rompu unilatéralement, par simple lettre recommandée avec accusé de réception.

Aucune protection n’est prévue pour le partenaire délaissé ou les éventuels enfants nés de cette union. Bien souvent, les couples hétérosexuels pacsés en viennent au bout d’un certain temps à se marier, afin de donner plus de solidité et de solennité à leur union.

(Extrait de la lettre du conseil Famille et société de septembre 2012)


Voici les renseignements pour ceux qui veulent se préparer au mariage à St Eloi

Copyright - Paroisse Saint Eloi - 2010

Contact : Administrateur Technique - Responsable éditorial

Ce site a reçu 419378 visites dont 0 aujourd'hui - Moyenne : 180 visites/jour - Max/24h : 14247 visites le 01/06/15