Rechercher
Contact menu

Paroisse de Saint-Eloi
3 place Maurice-de-Fontenay
75012 Paris
01 43 07 55 65
steloi@steloi.com

Paroisse de Saint Eloi

Accueil > Aller plus loin > Nos racines spirituelles > Un chemin de lumière

Un chemin de lumière

Edito du dimanche 30 septembre 2012

Je me demande si le beau n’est pas le chemin par excellence pour trouver Dieu. Dieu est évidemment vrai, bon et beau. Mais pour nos contemporains, la porte de la vérité s’ouvre parfois difficilement parce qu’ils ont un sens inné du scepticisme. Qu’est-ce que la vérité ? Nous sommes tous de petits Pilate quand nous nous demandons cela. La vérité ne semble pas nous intéresser en premier lieu, elle est inaccessible, et quand on la trouve, on est soupçonné de prétention, d’arrogance. Encore que Dieu soit vrai, je ne sais pas si nos contemporains entrent le plus facilement chez Lui par cette voie. Nous sommes trop peu intéressés par le vrai. La question de Dieu est pourtant énormément décisive pour l’humanité et pour son développement. Or entrer chez Dieu par la porte du bon ou du bien est difficile aussi : si Dieu est bon, il est trop bon pour moi. Je ne suis pas capable de faire le bien et l’éthique également est une porte difficile d’accès vers Dieu de nos jours. Nous sommes profondément convaincus par expérience, et aussi un peu par peur, que nous sommes incapables de vivre de façon éthique, morale. Un Dieu parfait nous décourage et un Dieu vrai nous dépasse.

Mais, si l’on entre par la porte du beau, toutes les résistances cèdent. Faites l’essai avec des jeunes, parlez-leur de Dieu comme étant la source du vrai, de la grande vérité : c’est le sommeil assuré. Parlez de Dieu comme exemple de moralité : ils seront tous de mauvaise humeur. Mais montrez que Dieu est beau dans sa bible, dans sa création, dans l’homme, dans le couple, en Jésus, dans les œuvres d’art, dans l’histoire de l’art, dans les icônes, dans l’art de la Renaissance, dans les petites églises romanes … Montrons-leur le beau en Dieu, en disant qu’il est la beauté même, je ne dis pas que cela va tous les convertir, mais, au moins, il n’y aura guère de résistance.
Godfried Cardinal DANNEELS, ancien Archevêque de Malines-Bruxelles
in Kim en Joong 2009